Le climat en Floride, quand partir ?

Surfeur en Floride
Ci-dessus : Un surfeur à Naples en Floride.

La gigantesque péninsule floridienne s'enfile dans l'Océan Atlantique, frôlant les Bahamas et l'île de Cuba. Elle est baignée d'un climat subtropical, voire même carrément tropical à son extrémité sud, sur l'archipel des Keys ; un avant-goût de Caraïbes insufflé par le puissant "Gulf stream", un chaud et rapide courant océanique, qui se développe dans le Golfe du Mexique tout proche.

La Floride est ensoleillée 300 jours par année, en moyenne. Il est vrai que les reliefs peu contrastés, n'emprisonnent guère les nuages. Le point culminant de l'état s'élève timidement à 105 m. d'altitude ; la "Britton Hill" n'est qu'une colline, dans le Walton County.

Les automnes et les hivers y sont doux et secs (" dry season " ou saison sèche) tandis que les printemps et les étés deviennent humides (" wet season " ou saison des pluies) et chauds, voire très chauds. Entre juin et août, le thermomètre dépasse régulièrement les 39°C, la température record de 43°C (109°F) a même été enregistrée le 29 juin 1931 dans la petite ville de Monticello, au nord de l'état.

Ouragans et tornades en Floride

C'est durant la "wet season" que se déchaînent les cyclones ou "hurricanes" ici. La très officielle "Saison des ouragans" débute le 1er juin pour s'achever le 30 novembre. La population y est rompue, même si ces ouragans semblent se déchaîner plus violemment et plus régulièrement depuis quelques années. Les spécialistes ont ainsi recensé, en 2004, un record historique de quatre cyclones actifs sur la région, "Charley", "Frances", "Ivan" et "Jeanne".

Quant à l'ouragan "Andrew" qui s'est abattu sur l'état le 24 août 1992, il reste dans l'histoire comme le cyclone le plus destructeur qu'ait connu la Floride et l'une des deux catastrophes naturelles les plus coûteuses des Etats-Unis, causant des dégâts estimés à plus de 25 milliards de dollars américains.

Ouragan en Floride
Ci-dessus : Un ouragan à Key West en Floride.

La Floride est aussi tristement réputée pour la fréquence de ses tornades, ces colonnes de vents tempétueux aussi belles que dévastatrices. En fait, la Floride recense le plus grand nombre de tornades du pays, par rapport à la superficie de son territoire. Des tornades nombreuses mais généralement moins violentes que celles qui parcourent l'éloigné Midwest américain, au nord des Etats-Unis.